La maison RQZ

Royal Quartz devient RQZ

Un nouveau temps pour la marque RQZ

L'image réinventée

Pour enrichir et réinventer Royal Quartz, nous avons revisité son identité visuelle, son graphisme et même son nom. C’est ainsi que Royal Quartz devient RQZ-Royal Quartz Paris. L’acronyme contient l’essence historique de la maison, la porte aussi vers de nouveaux métiers : joaillerie, maroquinerie, art de vivre. Il s’agit d’une vision chaleureuse du luxe et du service, qui s’inscrit dans l’audace et la créativité. Royal Quartz Paris gagne ainsi une identité affirmée, fidèle néanmoins à son histoire et à ses valeurs d’origine, imposant fortement sa signature et son ancrage rue Royale à Paris.

Héritage & Création

Nous voulons être au croisement des styles, des disciplines et des temps. Car passé et futur ne s’opposent pas, bien au contraire le passé inspire le futur et le futur tord joyeusement le passé. Chaque créateur, quelque soit son style ou son savoir-faire, s’inscrit dans une tradition qu’il cherche à réinventer pour affirmer sa vision singulière. Dans une société de l’éphémère, nous nous attachons au contraire à vous transmettre cette histoire et à vous révéler qu’entre artisanat et art, artisanat et design, savoir-faire manuel et nouvelles technologies, ces mondes qu’a priori tout oppose, il existe autant de différences que de points de rencontres autour d’une même passion du métier et d’une même volonté de réconcilier héritage et création.

Un flagship qui bouscule les codes

Notre boutique historique de la rue Royale à Paris change d’ère et d’air. Elle mêle avec audace, simplicité et élégance matériaux nobles et innovants, chic parisien et minimalisme contemporain, artisanat d’art et design. Conçue comme un cabinet de curiosités qui invite à une libre déambulation et à la découverte, elle propose une approche résolument novatrice de la distribution horlogère et joaillère. Une nouvelle expérience du temps

Nouvel espace-temps
10, rue Royale 75008

À la fin du siècle des lumières, sous le règne de Louis XV, Ange-jacques Gabriel fut l’architecte “Néo-classique” de la place de la concorde et de l’immeuble du 10 rue royale. Une philosophie et un style qui inspirent aujourd’hui RQZ

Trier par Filtrer
Haut de page